General

Cat in french translation

Cat in french translation

Cat in french translation in an article posted by Le Figaro. For those of you who don’t speak French I put up an English version and I don’t know if this kind of translation is possible but this is the best one I’ve read from the original piece.

Le Monde – La nouvelle formule de remplacement est-elle un succès pour l’instinct gauchiste du mouvement Nuit Debout ? Selon le journaliste Marc Beaufays, la réponse nécessite un examen plus approfondi.

«La nouvelle formule de remplacement, c’est quelque chose qui n’a jams été vu. C’est une remise en cause fondamentale de la vie politique parisienne, qui a été mise en place pour la seule et unique finalité de permettre à quelques-uns de rester dans le monde et d’y exercer une fonction publique à l’intérieur du système, ce système, c’est l’Etat», explique le journaliste Marc Beaufays.

L’éditorialiste affirme par lleurs que les thèses néolibérales sont en plein marasme et soutient que l’exigence de la «révolution» étt «l’argument d’une équipe de connsseurs et de stratèges qui a parlé à la télévision, au cours d’un match de football. C’est un argument très technique. Ceux qui le parlent n’avent pas envie de proposer quoi que ce soit. Quand le problème est si grave, il est peu judicieux d’ajouter des idées ou d’entrer dans le débat sur les rsons de cette crise. Il s’agit de la seule chose à fre», commente l’éditorialiste.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi L’apogée de Macron comme l’apogée de la banque centrale

«Éviter une bsse de l’inflation»

L’éditorialiste, qui se décrit aussi comme étant de gauche, estime que «le gouvernement Macron a été mal inspiré dans ses choix stratégiques». Selon lui, la sortie du «décalage» découlant du renforcement des contrôles et du rattrapage de la situation budgétre pourrt induire une «bsse de l’inflation qui pourrt nous conduire à une reprise».

«Cela va arriver à un moment ou à un autre et il sert préférable que le coup de pied dans le tapis avant qu’il n’arrive ne soit pas jeté par Emmanuel Macron, ms par d’autres», poursuit François Ruffin. «Ce qu’il faut, c’est que la loi de 2017, qui doit permettre de rétablir le contrôle financier, soit mise en œuvre rapidement», dit-il, assurant qu’il soutiendra dès lors les mesures du gouvernement.

«Ms on ne peut pas se tromper sur le principal facteur de reprise économique qui est l’inflation», ajoute encore l’éditorialiste de Mediapart. «Si on évite un déficit zéro et que cela soit dû au renforcement des contrôles dans les banques et que cela soit dû à la reprise des banques, alors il y aura plus de compétitivité, ça va fre des emplois», argue le député. «C’est d’lleurs un des éléments du rapport de Bercy qui a mis un coup de pied dans le mur: on a retrouvé l’inflation, ms quand même 2,3% cette année, pas la normale 2,8%», poursuit-il.

Le président de la République a mis en avant l’effet de sa politique de relance économique et le lancement d’un programme de privatisations. Le chef de l’État n’a pas réitéré l’affirmation de François Ruffin, qui la trouve «véritablement dangereuse». François Ruffin lui a toutefois demandé d’éviter de parler d’enrichissement des riches, d’avoir «une réelle volonté de soutenir tous les Françs».

A l’inverse, le député de Paris a dénoncé la «politique autoritre de Macron»:

«Est-ce que ce sert la première fois que dans l’histoire d’une économie françse le gouvernement impose des règles, des compétences, des critères, et ils sont très clrs, ils sont imposés par un conseil d’administration. Pourquoi le Fonds monétre international a-t-il des règles, la Banque centrale européenne a-t-elle s


Watch the video: This cat speaks French better than me (December 2021).